• © J. Weiland Photodesign
  • Copyright: J. Weiland Photodesign
  • Copyright: J. Weiland Photodesign

Notre objectif: la reconnaissance de la profession de sages-femmes comme patrimoine culturel de l’humanité!


En 2016, la profession de sage-femme a été inscrite en Allemagne dans le registre national du patrimoine culturel immatériel. 

Sur la base des travaux d’une commission indépendante d'experts, qui recommande la profession de sage-femme en mars 2018, la commission allemande pour l'UNESCO a décidé de proposer l’inscription du métier de sage-femme comme patrimoine culturel immatériel sur la liste internationale de l'UNESCO. 

Un groupe de travail (voir À propos de nous) a été constitué pour élaborer une proposition de cette inscription complexe.

Le film publicitaire pour attirer d´autres pays est prêt et a été présenter le 28 Janvier 2021 (voir vos actualités).

En outre, des sages-femmes homologues d’autres parties du monde participent à la rédaction de la demande afin de montrer à la fois l’importance globale de la profession et sa diversité.

Le dépôt officiel de la proposition est prévu pour mars 2022. La décision d’inclure ou non le projet sera prise fin 2023.

Immaterielles Kulturerbe

" (. . ) Les sages-femmes (. . . ) font chaque jour un travail très précieux. Leurs connaissances et leurs compétences étendues sont essentielles pour les accouchements dans ce pays, mais aussi dans de nombreuses autres régions du monde ".

Prof. Dr. Christoph Wulf, Président du Comité d’experts sur le patrimoine culturel immatériel

Les principes de base pour une nomination collective international

L´accord de base et les fondements basique pour une nomination commune international sur la liste représentative de l´UNESCO des patrimoine culturel immatériel de l´humanité sont en 15 points que vous pouvez lire ici.


Sages-femmes

Partout dans le monde, des femmes expérimentées sont aux côtés des femmes qui accouchent. Les sages-femmes possèdent des connaissances médicales, anatomiques et obstétriques fondamentales transmises depuis des générations d’une sages-femmes à l’autre.

Les sages-femmes accompagnent les futures mères/parents, du début de la grossesse à la fin de l'allaitement. Cela peut durer deux ans ou plus. Pendant la grossesse, les sages-femmes prennent le relais ou organisent des examens médicaux préventifs, conseillent et accompagnent les mères en cas de malaises. Les sages-femmes guident également dans le choix du lieu d’accouchement. A base de palpations, ils arrivent á établir, entre autres, la taille, la position et la vitalité de l'enfant. A l'aide d'un stéthoscope Pinard, ils peuvent détecter les battements de cœur de l'enfant.

Une sage-femme a la responsabilité de se faire une idée de l'état de la femme, de l'enfant et du déroulement de l'accouchement. Elle/Il peut estimer la nécessité de la présence d´un médecin lors de l´accouchement en fonction des complications. Après la naissance, elle/il vérifie la régression de l'utérus, observe le développement de l’enfant et oriente l'allaitement au sein ou au biberon. Elle accompagne ainsi les familles dans la transition vers une nouvelle étape de la vie. En Allemagne, la surcharge de travail et les risques élevés de responsabilité entraînent aujourd'hui des conditions de travail parfois difficiles pour les sages-femmes.


On fait avec:

La proposition de l’inscription est un projet conjoint mené en étroite collaboration avec la Commission allemande pour l’UNESCO.

Sont actuellement concernés :

  • L'association allemande des sages-femmes e.V.  (Deutscher Hebammenverband e.V.)
  • La confédération des sages-femmes indépendantes en Allemagne e.V.  (Bund freiberuflicher Hebammen Deutschland e.V.)
  • Sages-femmes pour l'Allemagne e.V.  (Hebammen für Deutschland e.V.)

Contactez-nous

Lisa von Reiche

+49 (0)177 757 2572   |   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.